Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La stratégie en matière d'intelligence artificielle de la Commission européenne

La stratégie en matière d'intelligence artificielle de la Commission européenne

Le 25 février 2020
La stratégie en matière d'intelligence artificielle de la Commission européenne
Confiance et excellence, voici les deux termes à retenir du débat ouvert par la commission européenne le 19 Février 2020 sur l’intelligence artificielle. En découle de ce débat : un livre blanc qui fait l'objet d'une consultation publique jusqu'au 19 mai

Que retenons-nous du livre blanc « Une approche européenne axée sur l'excellence et la confiance » et du débat :

Tout d’abord, le citoyen est au cœur du débat. La confiance des citoyens dans l’utilisation et l’adoption des technologies d’intelligence artificielle est essentielle.

 

Ensuite, une des priorités est le développement de l’excellence européenne en matière d’intelligence artificielle. L’objectif pour l’Union Européenne est de devenir leader et d’encourager les entreprises à intégrer ces technologies et les développer. Il est nécessaire d’offrir aux entreprises de nouvelles perspectives. L’objectif est ainsi de renforcer les pôles d’innovations par Etat et les centres d’excellences.  Le Fonds européen d’investissement fournira dans cette optique plus de financements en fonds propres. Les organismes publics et privés doivent également travailler ensemble.

 

Il est nécessaire de mettre en place un cadre réglementaire et une législation permettant de prendre en compte les risques et de les anticiper sans pour autant empêcher le développement des innovations.

 

La présidente de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen, précise : «Nous présentons aujourd'hui nos ambitions en vue de façonner l'avenir numérique de l'Europe. Notre stratégie englobe des domaines aussi variés que la cybersécurité, les infrastructures critiques, la formation numérique, les compétences, la démocratie et les médias. Je tiens à ce que cette Europe numérique reflète le meilleur de notre continent: l'ouverture, l'équité, la diversité, la démocratie et la confiance.»

 

Dans ce livre Blanc est envisagé un cadre pour l’intelligence artificielle au niveau européen :

 

« Dans les domaines haut risque, comme la santé, la police ou les transports, les systèmes d'IA devraient être transparents, traçables et garantir un contrôle humain. Les autorités devraient être en mesure de tester et de certifier les données utilisées par les algorithmes, tout comme elles procèdent à des vérifications sur les cosmétiques, les voitures ou les jouets. »
« En ce qui concerne les applications d'IA à faible risque, la Commission envisage un système de label non obligatoire si elles appliquent des normes plus élevées. Le marché européen sera accessible à l'ensemble des applications d'IA, pour autant que celles-ci soient conformes aux règles de l'UE. »
 

Qu’en est-il de l’utilisation des données et leur accès et circulation dans l’Union Européenne ?

 

« […] Elle entend établir un véritable espace européen des données, un marché unique des données, pour mobiliser les données inutilisées, en autorisant leur libre circulation dans l'Union et entre les secteurs, au bénéfice des entreprises, des chercheurs et des administrations publiques. Il convient de donner aux citoyens, aux entreprises et aux organisations les moyens de prendre de meilleures décisions, sur la base des informations tirées de données à caractère non personnel. Ces données devraient être accessibles à tous les acteurs, qu'ils soient publics ou privés, jeunes pousses ou géants d'un secteur. »

 

C’est ainsi que la Commission européenne souhaite dans un premier temps proposer la création d’un cadre réglementaire adéquat pour : « la gouvernance des données, leur accessibilité et leur réutilisation entre entreprises, entre entreprises et administrations, et au sein des administrations. Cela implique d'instaurer des mesures d'incitation visant à promouvoir le partage des données, en déterminant l'accessibilité et l'utilisation des données à l'aide de règles pratiques, équitables et claires, qui respecteront les valeurs et les droits européens tels que la protection des données à caractère personnel et la protection des consommateurs, ainsi que les règles de concurrence. Cela requiert aussi d'accroître la disponibilité des données du secteur public en ouvrant l'accès à des ensembles de données de grande valeur dans l'ensemble de l'Union et en permettant leur réutilisation aux fins d'innovations. »

 

Quels seront donc les moyens mis en place ?

 

« La Commission entend soutenir l'élaboration de systèmes technologiques et d'infrastructures de nouvelle génération, qui permettront à l'UE et à tous les acteurs d'exploiter le potentiel de l'économie des données. Elle cofinancera des projets européens à forte incidence, portant sur des espaces européens des données et des infrastructures en nuage économes en énergie et fiables. Enfin, elle lancera des mesures sectorielles spécifiques pour le déploiement d'espaces européens communs des données, dans des domaines tels que l'industrie manufacturière, le pacte vert, la mobilité ou la santé. La Commission s'attachera également à réduire le déficit de compétences numériques des Européens et étudiera les moyens permettant aux citoyens de mieux contrôler qui peut accéder aux données les concernant générées par des machines. »

 

SOURCES :

http://club.bruxelles2.eu/wp-content/uploads/stratavenirnumerique-@e200219i.pdf

http://club.bruxelles2.eu/wp-content/uploads/livblanc-intelligenceartific-fich@e200219fr.pdf

Notre vision

Proches de nos clients et sensibles à vos préoccupations économiques, nous vous proposons une offre globale de services juridiques, fiscaux et financiers. Adeptes d'une approche à la fois moderne et pragmatique du droit, nous nous appliquons à en faire un outil pratique favorisant le développement de l'activité des entreprises et des particuliers, en toute sécurité et au mieux de vos intérêts juridiques et économiques. Partenaires privilégiés de nos clients, quelle que soit leur envergure économique, nous vous accompagnons tout au long de votre évolution et proposons des solutions créatives et adaptées à vos situations. Nous veillons au respect des valeurs indispensables de rigueur, d'éthique, de confiance, de loyauté et de fidélité. Nous considérons que notre métier nous impose remise en question et bienveillance. Aussi, nous souhaitons par notre vision et nos actions faire évoluer la pratique du droit et la faire entrer dans un monde où les évolutions numériques, sociales, environnementales et sociétales ne cessent de bouleverser les acquis.

Droit fiscal Nous aidons nos clients à optimiser et à maitriser le poids de la fiscalité

Droit des sociétés Nous intervenons dans toutes les étapes de la vie d’une société

Opération de financement
et levée de fond
Nous vous assistons lors d'un financement par emprunts...

Les actualités du cabinet